skip to Main Content
09 67 17 95 44 Cliquez sur l'enveloppe pour un accès direct au mail

Les budgets alloués permettront à 35 pharmacies, dans des cantons précis et choisis par l’ARS en fonction de leur sur-morbidité liée au diabète, d’effectuer un dépistage rémunéré.

Le dépistage s’effectuera sur 12 mois, de décembre 2011 à novembre 2012, à raison de 10 dépistages par mois et par pharmacie, soit 120 dépistages à réaliser selon des critères très précis:

Les personnes à dépister ne devront pas avoir vu de médecin depuis au moins un an. Leur âge devra être supérieur à 45 ans et elles auront un excès pondéral relativement visible, le but étant évidemment de dépister des personnes ayant un profil à risque. En effet, il semble inutile de dépister des patients suivis régulièrement et donc susceptibles d’avoir été détectés.

La rémunération, versée par l’URPS PHARMACIENS PACA, sera d’un montant de 100 euros par mois (pour 10 dépistages) et donc au total de 1200 euros.

Au delà de la rémunération, même si elle préfigure de ce que pourraient être nos nouvelles missions, notre rôle d’acteur de santé et de prévention se trouve ainsi renforcé.

A notre connaissance, c’est la première fois qu’une URPS de pharmaciens obtient un budget d’une ARS en vue de rémunérer des pharmaciens accomplissant une « nouvelle mission ».

Ce budget étant de 35 pharmacies x 1200 euros = 42 000 euros.

Les cantons obligatoires sont :

  • Pour les Alpes de Haute-Provence :

LES MEES ou RIEZ(1), MANOSQUE (1)             soit 2 pharmacies

  • Pour le VAR :

BRIGNOLES(1), FREJUS(1), LA SEYNE(2), TOULON (2)        soit 6 pharmacies

  • Pour les BOUCHES-DU-RHONE :

PORT SAINT LOUIS(1), MARSEILLE (3), MARIGNANE (1), MARTIGUES (1), AUBAGNE (1), ARLES (1), VITROLLES (1), TARASCON (1), SAINTES MARIE (1), SALON (1), CHATEAURENARD (1), ISTRES (1), BERRE (1)                   soit 15 pharmacies

  • Pour le VAUCLUSE :

AVIGNON (2), VALREAS (1), APT (1), CARPENTRAS (1), BOLLENE (1), CAVAILLON (1), BEDARRIDES (1), ORANGE (1)               soit 9 pharmacies

  • Pour les ALPES MARITIMES :

NICE (2), CARROS (1)                     soit 3 pharmacies

TOTAL :  35 PHARMACIES.

Les pharmacies volontaires s’engagent :

-à effectuer le nombre de dépistages demandés avec les critères demandés,

-à diffuser toute information sur demande à l’URPS PHARMACIENS PACA

-à ne pas faire de cette opération un argument commercial (pas d’information dans la vitrine par exemple car les patients devront être sélectionnés au comptoir après un bref interrogatoire),

-à participer à une formation en soirée dans la semaine du 12 au 15 décembre 2011 à MARSEILLE

(lieu à déterminer), formation obligatoire effectuée par des professionnels et financée par l’URPS PHARMACIENS PACA,

-à commencer le dépistage dès le lendemain de la formation,

-à se procurer gratuitement un lecteur de glycémie, des bandelettes et lancettes à usage unique auprès d’un laboratoire (l’URPS et les formateurs vous y aideront),

-à mesurer la tension artérielle avant ou après le dépistage,

-à calculer l’IMC,

-à remplir une fiche par patient notant  les résultats,

-à donner des conseils hygiéno-diététiques le cas échéant,

-à envoyer le patient vers un médecin en cas de résultat positif,

-à s’assurer si possible que le patient soit bien allé chez le médecin.

La fiche jointe est à envoyer à  MICHEL SIFFRE, SECRETAIRE GENERAL URPS PHARMACIENS PACA,

LA PHARMACIE PORTE D’AZUR, route de MARSEILLE, 83150 BANDOL.

 

Seules les premières réponses par canton seront retenues (nous sommes par avance désolés pour les autres, mais le budget alloué par l’ARS est exhaustif).

Voir le rapport d’activité
Back To Top
Rechercher