En-tête

LA LETTRE D'INFORMATION DES PHARMACIENS DE PACA

N°2 - JANVIER 2017

Vous n’avez pas lu la lettre d'infos N°1?
Retrouvez-la en cliquant sur ce lien

---

EDITORIAL

par Michel SIFFRE, Président de l'URPS PHARMACIENS PACA.

Bonjour à toutes et tous consoeurs et confrères de PACA,

Voici la NEWS LETTER informatique numéro 2 de votre URPS ; le format et le ton semblent vous convenir puisque vous avez plébiscité celle de décembre ! (que vous pouvez retrouver en cliquant ici).
Bonne lecture et surtout faites la suivre afin que les confrères non inscrits le fassent.
Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook.

Bonne année 2017 et …surveillez vos mails : il y a toujours quelque chose d’intéressant en terme de santé publique près de chez vous.
Nous continuerons à œuvrer au quotidien, élus et permanents de l’URPS PHARMACIENS PACA, pour que notre rôle soit reconnu.

---

Pharm'Observance PACA

Par Félicia FERRERA, Vice-présidente de l'URPS PHARMACIENS PACA.

Le premier DESU de Pharmacie Clinique destiné aux officinaux, porté par le Pr S. Honoré, PU-PH, à la faculté de pharmacie à démarré le 2/01/2017.
Pharm’Observance PACA est un moyen de se former à la pharmacie clinique (par le biais d’un DESU à la faculté de Pharmacie de Marseille), d’intégrer des programmes d’Education Thérapeutique et ainsi d’envisager de nouvelles rémunérations, de valoriser l’impact du rôle du pharmacien dans l’observance des traitement à travers une recherche-action menée par le Pr S. HONORE et le Dr Félicia FERRERA. Un ONGLET dédié sur le site web de l’URPS Pharmaciens PACA vous permettra de connaître les partenaires du projet, le contenu des enseignements…Et les premiers témoignages des participants !!!

---

Conférence de presse régionale des Médicaments génériques à l'ARS PACA (28/09/16)

Par Françoise PASQUALI, Secrétaire générale de l'URPS PHARMACIENS PACA.

Etaient présents des médias oraux (Radio Star, Nostalgie, Marittima), écrits (la Provence, Var Matin) et télévisuels (France 3).

Dans ces 4 extraits, Françoise PASQUALI, rappelle que :

• le médicament générique répond aux mêmes exigences que tout autre médicament, il est contrôlé tout au long de sa fabrication, il soigne de nombreuses maladies y compris les plus graves, il est économique et civique.
• Les pharmaciens en PACA ont permis de réaliser une économie d'environ 700 millions d'euros en 5 ans (chiffre 2016 de la CNAM) en dispensant des médicaments génériques.
• Le pharmacien en plus d'être un acteur de santé de proximité incontournable est également un excellent gestionnaire en terme de maîtrise de coût pour la sécurité sociale. 
• Le pharmacien se doit de respecter les bonnes pratiques de dispensation au quotidien.

L'URPS Pharmaciens PACA a été ravie de ces échanges entre institutions (ARS, CPAM), pharmaciens hospitaliers, pharmaciens d'officines ainsi qu'avec la presse permettant une meilleure compréhension de notre métier de pharmacien d'officine au quotidien, à savoir un professionnel de santé ayant une qualification scientifique élevée, un monopole de compétences et une indépendance professionnelle.
Le pharmacien dispensateur contribue à l'offre de soins de premiers recours du fait de l'implantation des officines françaises.

---

Moi(s) sans tabac : Novembre 2016

par Françoise PASQUALI, Secrétaire générale de l'URPS PHARMACIENS PACA. 

Inciter les fumeurs à arrêter le tabac pendant au moins un mois pour arrêter définitivement : c'est le défi collectif lancé par le moi(s) sans tabac en novembre dernier et largement relayé par l'ensemble des pharmaciens de PACA mais aussi par les étudiants à la faculté de pharmacie de Marseille.

En effet, l'URPS Pharmaciens PACA est intervenue à la faculté de pharmacie pour :
- présenter le kit d'aide à l'arrêt du tabac : disque permettant de calculer les économies réalisées, l'agenda, le badge,
- sensibiliser nos futurs confrères aux méfaits du tabac,
- préparer aux entretiens motivationnels avec jeux de rôles.
Nous remercions notre vice présidente, le Dr Félicia Ferreira et le Dr Valérie Rocchi pharmacien tabacologue pour leur précieuse intervention ainsi que madame le doyen le Dr Françoise Dignat-Georges, le Dr Thierry Augier et le Dr Caroline Ducros, responsables de la PHARMAFAC pour leur accueil chaleureux.
Malgré quelques écueils au début de la campagne quant à la réception des kits, la mobilisation en PACA pour le moi(s) sans tabac a permis à plus de 13000 fumeurs de notre région de s'engager dans la démarche (source Santé publique France, 22/11/16).
Un débriefing est annoncé en février pour la reconduction de la campagne l'année prochaine.

---

Soirée inter URPS du 8 décembre 2016 - Novotel Avignon

par Filip VAN DE WIELE, élu de l'URPS PHARMACIENS PACA. 

Nous avons vécu une belle soirée de coordination entre infirmiers et pharmaciens le 8 décembre 2016 sur Avignon.

Les infirmiers comme les pharmaciens ont répondu présent à cette soirée inter-professionnelle, le tout en présence de l’Institut Sainte Catherine Spécialisé en ONCOLOGIE sur le VAUCLUSE et au delà représenté par le Dr DEBOURDEAU et son infirmière coordinatrice.
Ces derniers (qui nous ont exposés leur façon de travailler) ont été très attentifs aux discours des URPS INFIRMIERS et PHARMACIENS, et surtout aux solutions efficaces que nous leur proposons pour la coordination et le suivi de la sortie hospitalière du patient.
Notre travail sur le terrain commence à porter ses fruits et attire de plus en plus l’attention des responsables hospitaliers.
Certains de nos prestataires partenaires étaient présents.

---

Depuis novembre 2016, un nouveau support d’information est mis en place dans le Var :
la CARTE A DOM ! 

Ce projet, construit avec les professionnels du Var, est soutenu par l’ARS, le Conseil Départemental et la CPAM. Il a été travaillé en étroite collaboration avec l’URPS Pharmaciens PACA pour améliorer leur projet de "fiche de liaison".

La "CARTE A DOM", adossé à la carte vitale, permet d’identifier les professionnels intervenants auprès de la personne âgée, et des aidants afin de faciliter la communication entre les professionnels et d’assurer une meilleure continuité du parcours ville-hôpital.
Cette carte à destination des personnes âgées de plus de 60 ans vivant au domicile et ayant un parcours de soins compliqué, est initiée, sur tout le département, notamment par les Pharmaciens en ville, les équipes sociales des Hôpitaux et des Soins de Suite et de Réadaptation, les professionnels libéraux et les acteurs de la coordination. Elle est aussi mise en place par tous les professionnels du domicile (IDE, SSIAD, Masseurs-Kinésithérapeutes, Service à domicile…), par les travailleurs sociaux APA, de la CARSAT, les CCAS, les foyers logement… 40 000 cartes ont déjà été déployées sur l’ensemble du département (merci à nos amis grossistes répartiteurs qui les ont faites parvenir aux officines). Une phase expérimentale est menée sur un an, et suite aux évaluations le projet pourra être pérennisé.

---